AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tranches de vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caliel

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 02/12/2016

MessageSujet: Tranches de vie   Sam 3 Déc - 14:41

Il était rentré tard à Forgefer. La veille leur avait laissé son lot de nouvelles pertes et de cicatrices. Assis sur le balcon, il observait au loin les forges s'agiter. Ses jambes s'élançaient avec flegme dans le vide. Nulle expression ne le troublait: il se contentait de bander ses phalanges ensanglantées, une sèche au bec.
La sensation d'avoir accompli ce pourquoi ils étaient partis n'était pas suffisante à l'apaiser. Il ne pouvait se défaire de cette impression que quelqu'un tenait des équations, quelque part, et choisissait parmi les vies qu'il voyait défiler devant lui laquelle pouvait avoir le plus de valeur.
Il tira une longue inspiration. Le sommeil n'allait probablement pas venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Qarun

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 19
Localisation : Hurlevent

MessageSujet: Re: Tranches de vie   Sam 3 Déc - 16:30

Qarun se leva, tard, se sentant faible et ramollie, le souffle lent. Elle tenta de quitter le lit, sans savoir combien de jour étaient passés, sans même savoir si Fanélia était en vie. Mais, aussitôt le plancher de sa chambre frôlé, la jeune femme s'écrasa au sol lourdement. Il lui fallut bien quelques minutes pour se relever, et peut-être une heure, pour se hisser jusqu'aux bains.

Elle ne regarda jamais son reflet dans les eaux de la baignoire, l'idée de se confronter à ce qu'elle était devenue, la dégouttait. Ses doigts secs décrassèrent sa peau constellée de marques, passèrent sur les blessures, et embrassèrent le reliefs de certaines cicatrises.

Une fois propre, elle repensa à Sarah, qui lui apportait d'habitude toujours un linge et des bandages, tous les matins. Mais aujourd'hui, il n'en fut rien. Un silence planait dans la villa, un climat de mort ambiante semblait peser sur les corridors et le salon quand elle y descendit.

Elle ne put se résoudre à manger, et sortit, dans le but de gagner le terrain d'entraînement. Et sur sa route, ses tourments et ses cauchemars, ces voix dans sa tête et ces murmures incessants qui lui rongeaient l'esprit se mirent à chanter, une fois de plus. Impassible, elle se devait encore, un jour de plus, de rester neutre, concentrée intérieurement à lutter sans relâches sans que quiconque n'en sache jamais rien.

"Je vais le tuer"

"Je devrais prendre ceci"

"Et si je sautais de là?"

"JE DEVRAIS LAISSER ALLER MA RAGE ! QUI SONT ILS TOUS POUR M-.."

Toutes ces voix qui s'octroyaient le droit de parler à la première personne pour une raison qui échappait encore à Qarun, se turent, dès qu'elle aperçu au loin Nelly Price. La simple vue de sa chevelure blonde dissimulée sous son casque, un simple regard échangé, et tout lui semblait si simple, si ataraxique. Elle ne pouvait, jamais s'empêcher de l'imaginer lui sourire, et alors qu'elle ne la croisa qu'un instant, le temps sembla, une fois de plus se figer, et un sourire effleura le coin des lèvres de l'écuyer. C'était comme si toutes les souffrances s’effaçaient, se justifiaient, pour laisser place à l'importance de l'infime. Une feuille rougie par la fin de l'automne qui se décrochait d'un arbre, le rire doux d'un enfant, le bruissement du vent qui s'engouffraient dans les voiles des bateaux.

Ça valait le coup, tout cela valait le coup, se battre, s'endurcir, oui tout cela valait le coup, si elle se donnait la peine d'en revenir, vivante, manifestement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Qarun

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 19
Localisation : Hurlevent

MessageSujet: Re: Tranches de vie   Dim 4 Déc - 13:47

Levée à l'aube malgré son irrépressible envie de rester sous les couvertures, Qarun se délecta en ce jour de quelques bouchées de pain. Emportant le reste au terrain d'entrainement, vers lequel elle se dirigeait machinalement, à la même horaire, tous les matins.

Les curieux habituels venaient la regarder s’entraîner et méditer derrière le quartier des nains, lançant parfois quelques encouragements. Sur le chemin du retour, vers l'heure du déjeuner, la jeune femme s’arrêta devant un stand de chemisettes vendu à même un stand en plein air, et en acheta une brodée de noir, de facture correct.


Dernière édition par Qarun le Mar 6 Déc - 22:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Qarun

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 19
Localisation : Hurlevent

MessageSujet: Re: Tranches de vie   Mar 6 Déc - 22:06

Qarun, après le procès d'hier, s’apprêtait donner suite à sa demande de rendez-vous au près de la Chancelière Faral. Elle frappa d’abord à la porte, puis s'engouffra dans les bureaux de l’hôtel de ville, non sans ressentir une certaine angoisse.

Elle en sortit quelques heures plus tard, un large sourire aux lèvres, une ordonnance de la Chancelière elle même, entre les mains, cette dernière stipulant sa possibilité à accéder aux cours de Ser Jones, historien et professeur à la cour royale, ainsi qu'une attestation de consentement quant à l'accès à la bibliothèque royale.

Voilà qui saura ravir l'écuyer qui avait depuis peu écumé les étagères d'une partie de la bibliothèque de sa maîtresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauriana Frantz

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 29/11/2016

MessageSujet: Re: Tranches de vie   Jeu 8 Déc - 10:33

Les jours avançaient, amenant immanquablement la nuit à leur suite. Chaqu'une avait son lot de cauchemar : parfois le masque, parfois la danse, parfois simplement les évènements à présent plus ou moins récents. Mais chaque réveil avait cette chaleur nouvelle, entourée de cette senteur boisée qui l'apaisait dès qu'elle retrouvait ses esprits.

Pourtant, les choses commençaient à trainer, les priorités de chacun ne se rejoignant pas. Elle patientait, se demandant finalement si toutes les belles promesses faite lors de l'enterrement de Nith n'étaient que vaines paroles prononcées sur le moment, pour se donner bonne conscience, avant que le lien qui les unissaient ne s'efface lentement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Qarun

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 19
Localisation : Hurlevent

MessageSujet: Re: Tranches de vie   Lun 12 Déc - 16:32

Cela faisait déjà quelques jours, six pour être précis, que Qarun avait quitté le qg avec un large sac de toile et de cuir sur l'épaule. Rien ne semblait avoir été laissé, pas un mot, ni meme un message. La chambre était encore habitée de son odeur et de ses affaires bien rangées. Aurait-elle prévenue quelqu'un de son objectif ? Nul ne semblait le savoir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Qarun

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 19
Localisation : Hurlevent

MessageSujet: Re: Tranches de vie   Mar 20 Déc - 23:52

Depuis déjà plus d'une semaine, à son retour, Qarun mit en place un réseau de contacts qu'elle s'était fait à Tanaris pour avoir l’œil sur les terres déjà visitées par l'ordre.

Jour après jour, elle purgeait son corps des affres de la magie noire grâce à d'importantes doses d'un étrange liquide blanchâtre qu'elle avait fait venir de Gadgetzan.

Le soir, toujours occupée après ses entraînements, elle joignait Price à la taverne du coin pour souffler un peu de ses rapports et autres implications ne pouvant se défaire de l’indéfectible jugement de sa personne.

A dire vrai elle s'était habituée à ne croiser plus personne, et a suivre bêtement le cours de sa désormais monotone existence: Entrainement, paperasse, cours au donjon, entrainement, boisson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Qarun

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 19
Localisation : Hurlevent

MessageSujet: Re: Tranches de vie   Ven 30 Déc - 15:46

Depuis hier, la chambre de Qarun était vide. Elle avait seulement laissé une lettre adressée à Fanélia et au commandant, stipulant qu'une mission requérait sa présence quelque part. A l'aube du 29e jour du dernier mois de l'an 36, elle prit le départ.


***

Qarun faisait, en une silhouette enveloppée dans une longue cape bleutée de cyan, face au bateau qui devait l’emmener là où elle devait se rendre. Sa chevelure brune repoussait déjà, les mèches coupées à vif semblaient jouir maintenant de formes de courbes plus respectables. Son sourcil droit avait presque reprit forme et sa peau graveleuse de brûlure avait finalement cicatrisée d'elle même convenablement.

"A quai départ pour les côtes ! Départ pour les côtes ! "

Elle fit quelques pas en avant, bercée par l'amertume de devoir laisser ceux qu'elle aimait derrière elle, elle mit un pied à bord.

"Alors jeune fille? On fuit la vie de château?"

Qarun dévisagea le batelier un instant, insultée visiblement. Elle lui jeta un regard sombre teinté d'une haine non justifiée.

"Hola, ma mignonne je ne voulais pas paraitre grossier"

Rien ne sortit de la bouche de l'écuyer qui donna son dû à l'homme avant de monter à bord du navire.

***

Elle dormait déjà, quand le bateau se mis en route, elle se reveilla en sursaut, et monta les escaliers du pont supérieur, avisant du dos du navire, la vue qui s'offrait à elle.

Le crépuscule avait déjà embrassé l'aurore, et les étoiles et la lune parsemaient encore le ciel comme marquant le territoire d'une nuit passée hâtivement. L'écume brassée par le sillage du voilier  ne rendait la perspective que plus belle, berçant de ses bruissement les quelques fainéants marins reposés à même les caisses ci et là.

Qarun fut emprunt à une profonde mélancolie et chercha dans une once d'espoir candide, avant que les brumes maritimes n'emportent dans leurs bras la vision lointaine de la cité, la lueur de l'âtre du qg, dans les lumières fourmillantes de la ville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tranches de vie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tranches de vie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Dans les loges :: Des vies d'artistes-
Sauter vers: